Comment bien choisir son matelas
en fonction de son âge

Qu’il s’agisse de favoriser la croissance de l’enfant ou d’éviter les problèmes de dos à un âge plus avancé, une literie de qualité est primordiale à n’importe quelle étape de la vie. A tout âge, un sommeil réparateur est essentiel, et celui-ci découle bien souvent du matelas et du sommier. La literie des enfants mérite notamment une attention toute particulière, car il n’est pas rare d’opter dans un premier temps pour un matelas de qualité moyenne. Grave erreur, en ce sens que si l’enfant se plaint rarement de maux de dos, les problèmes peuvent survenir plus tard, à l’adolescence ou à l’âge adulte.

Pour choisir un matelas adapté à sa morphologie, mais aussi à son âge, il convient donc de se pencher sur les quelques caractéristiques essentielles du matelas idéal.

Choisir une bonne literie pour les enfants

Généralement, les enfants n’ont aucun problème pour s’endormir et passer une bonne nuit de sommeil, quel que soit leur couchage. C’est d’ailleurs pourquoi les potentielles conséquences d’un matelas de mauvaise qualité sont ignorées durant les premières années de l’enfant. Pourtant, tout comme les adultes, les enfants ont des besoins spécifiques absolument essentiels pour leur assurer un bon développement et leur éviter des douleurs à l’âge adulte. Il est donc primordial de porter son attention sur la technologie utilisée et la qualité du matelas. A l’inverse, il est fortement déconseillé d’opter pour un matelas bas de gamme ou de récupérer un matelas déjà utilisé, notamment celui de l’aîné.

Matelas et sommier, la combinaison indispensable

Inutile de penser à poser le matelas à même le sol, notamment pour éviter les chutes : le sommier s’avère tout aussi important que le matelas en lui-même. Il supporte en effet un tiers des efforts mécaniques nécessaires pour supporter le poids du dormeur : en l’absence de celui-ci, le soutien apporté par le matelas sera donc insuffisant. Un matelas posé au sol souffrira également d’un manque d’aération, ce qui entraînera nécessairement l’apparition d’acariens et de bactéries.

Un matelas de qualité dès les premières années

Un matelas est fait pour durer dans le temps. En principe, il faut changer son matelas tous les 10 ans, mais un matelas d’excellente qualité et avec une technologie durable pourra facilement atteindre les 15 ans sans présenter le moindre signe de détérioration. Ainsi, à partir de 5 ou 6 ans, il est indispensable d’opter pour une literie de taille adulte de bonne qualité, qui pourra accompagner l’enfant jusqu’à son adolescence.

Avant cela, il peut être intéressant de se tourner vers un lit pour bébé « évolutif », conçu pour évoluer avec l’enfant jusqu’à ses 4 ou 5 ans. Là encore, il existe différentes qualités et il est important d’opter pour un bon matelas.

Un matelas ferme… mais pas trop

La technologie utilisée pour le matelas d’un enfant n’a que peu d’importance : toutes présentent des avantages et des inconvénients, et la différence entre deux matelas relève simplement de la qualité de ces derniers. Technologie ressorts ensachés de qualité, mousse ou latex, les trois peuvent tout aussi bien faire l’affaire. En ce qui concerne les matelas en mousse, il faut néanmoins éviter la mousse polyéther de densité inférieure à 25 kg/m³, laquelle n’assure pas un soutien suffisant pour l’enfant.

Il est généralement conseillé d’opter pour un matelas au soutien ferme. Cependant, un matelas trop ferme engendre autant de problèmes qu’un matelas trop souple. La fermeté idéale se détermine en principe en fonction de la morphologie et du poids de la personne. Pour les enfants, petits et légers, il convient donc de prendre un matelas assez ferme, mais pas trop : le mieux reste d’opter pour un soutien ferme couplé à un accueil moelleux. Il s’agit de la combinaison la plus indiquée pour la croissance de l’enfant et sa colonne vertébrale.

Assurer une hygiène optimale du matelas

Les enfants sont particulièrement sensibles aux acariens et à la poussière, ce qui peut facilement les mener vers de l’asthme ou de l’eczéma. Il faut donc penser à prendre un matelas doté d’un coutil et d’un garnissage traités contre le acariens et les bactéries. Pour les allergies, le latex est tout indiqué du fait de ses propriétés anti-allergènes.

Choisir un bon matelas pour les personnes âgées

Si les adultes ont tout intérêt à choisir un matelas de qualité pour les accompagner toute leur vie, les personnes plus âgées ont des besoins spécifiques qu’il ne faut en aucun cas négliger. Certaines maladies ont tendance à faire leur apparition, et la plupart peuvent être atténuées grâce à un bon matelas, comme par exemple l’arthrose ou les problèmes de dos. Après 65 ans, il est également plus difficile de trouver le sommeil et c’est pourquoi un matelas confortable et de qualité s’avère indispensable.

Opter pour un matelas en mousse viscoélastique

Il s’agit de la technologie à privilégier pour les personnes âgées. La mousse à mémoire de forme s’adapte parfaitement à la morphologie tout en offrant un soutien ferme et enveloppant : elle favorise la détente musculaire et offre un confort de sommeil sans égal. Les matelas en latex constituent également une bonne option, mais il faudra dans ce cas opter pour un matelas de très bonne qualité.

Les sommiers électriques ou « lits de relaxation »

Les lits de relaxation sont particulièrement indiqué pour les personnes âgées, car ils permettent d’adapter la position du matelas et les points de contact aux besoins spécifiques de chaque personne. En offrant des inclinaisons différentes selon les parties du corps, ils permettent généralement d’éviter ou de limiter les mots de dos tout en favorisant la circulation sanguine. Là encore, il est impératif de veiller à la qualité du matelas, parfois vendu séparément.

À retenir

  • Il ne faut jamais négliger le type de literie choisi pour un enfant, car même s’il n’a pas de problème de dos, ceux-ci peuvent apparaître en conséquence plus tard.
  • A éviter : le matelas posé sur le sol, censé prévenir les chutes de l’enfant. Outre le manque de ventilation, le matelas sans sommier n’apportera pas un soutien suffisant.
  • On change de matelas tous les 10 ans en moyenne. Opter pour une literie taille adulte à destination d’un enfant de plus de 5 ans est un choix judicieux.
  • Les enfants étant sensibles aux acariens et à la poussière, il est conseiller de leur acheter un matelas traité antiacariens.
  • Après 65 ans, le matelas mousse viscoélastique avec son soutien ferme et enveloppant est tout indiqué. Il va favoriser une bonne détente musculaire.
  • Les sommiers relaxation électriques ou manuels sont idéals pour les personnes âgées, ils offrent un confort important et leur facilitent la vie grâce à différents plans d’inclinaison.

Ces matelas peuvent vous intéresser :