Les lits adaptés pour les problèmes de dos

Nous passons près d’un tiers de notre vie dans un lit, et c’est pourquoi un mauvais matelas peut avoir des conséquences insoupçonnables : si le sommeil a en principe des vertus réparatrices indéniables, une mauvaise literie peut vite transformer la nuit en véritable cauchemar. En plus de souffrir d’un sommeil agité, les douleurs causées par un lit mal adapté et un matelas fatigué peuvent devenir handicapantes. Il n’est pas rare de tomber dans un cercle vicieux : les douleurs nuisent forcément à un sommeil réparateur, et celles-ci n’auront de cesse d’empirer.

Le mal de dos est l’une des conséquences principales d’un mauvais sommeil et d’une literie non adaptée : la colonne vertébrale est particulièrement vulnérable durant la nuit, et une majeure partie de la population ressent des douleurs au moment du réveil. Pour les éviter, il convient donc de choisir un ensemble de literie adapté à sa morphologie ou même spécialement conçu pour soulager les maux de dos. Literie Concorde fait le point.

La literie et les douleurs : un lien de cause à effet indiscutable

Certaines personnes ne supportent pas la position couchée immobile, au point parfois de ne pas pouvoir faire une nuit complète dans un lit sans ressentir d’importantes douleurs le lendemain matin. Outre le mal de dos, la circulation sanguine est en effet altérée et les zones d’appui moins bien irriguées. Cela peut mener à des douleurs à l’intensité variable, partant d’un engourdissement des membres à des douleurs saisissantes.

Le dos de manière générale est également une cible privilégiée des douleurs consécutives à un mauvais sommeil : lombalgie, torticolis et autres douleurs vertébrales sont le lot d’une majorité de français.

Pour remédier à ces différents problèmes, améliorer son rythme et son hygiène de vie est conseillé, mais posséder une bonne literie est également indispensable : pour les personnes ayant un matelas de plus de 10 ans, fatigué ou de mauvaise qualité, il est peut être temps d’investir et de renouveler l’ensemble de la literie.

Quelle literie pour quel type de mal de dos ?

Pour choisir une literie adaptée à ses problèmes de dos, il ne faut pas se contenter d’un bon matelas. Le sommier et l’oreiller sont aussi importants : un matelas de qualité perdra une bonne partie de ses vertus en étant posé sur un mauvais sommier, et un oreiller non adapté est souvent source de douleurs cervicales. Selon les problèmes de dos, certaines literies sont plus adaptées que d’autres. Voici quelques indices pour choisir la plus approprié, qu’il s’agisse du type de matelas, du sommier ou du coussin.

Le matelas

Ferme ou moelleux, à ressort ou en mousse, les types de matelas sont divers et variés. Si un matelas ferme est généralement conseillé pour les personnes sujettes aux douleurs dorsales, certaines préféreront un matelas plus moelleux. La morphologie et les gouts personnels occupent ainsi une place prépondérante dans le choix du matelas.

Un lit ferme est également conseillé pour les personnes ne connaissant aucun problème de colonne vertébrale et pour les enfants. En revanche un lit trop moelleux prédispose aux réveils difficiles et douloureux. Attention cependant à ne pas confondre confort d’accueil et soutien du matelas : un matelas peut être mou au moment de s’installer mais avec un soutien ferme. C’est l’idéal en matière de confort. Plusieurs types de matelas permettent à chacun de se retrouver dans le myriade d’offres existantes.

  • Le confort d’un matelas à ressorts dépend en grande partie de sa qualité. Il existe différents types de ressorts, mais les plus adaptés sont les ressorts ensachés, assurant à la foi une bonne indépendance de couchage et un soutien correct. Dans tous les cas, il convient pour les problèmes de dos d’opter pour un matelas assez ferme et dense.
  • Le matelas en latex est un très bon choix pour éviter les douleurs dorsales. Il s’adapte parfaitement à la morphologie de chacun et évite les courbures vertébrales. Mieux vaut opter dans ce cas pour un matelas composé à au moins 85 % de latex naturel.
  • Un matelas à mémoire de forme favorise également le confort dorsal. Indiqué pour les colonnes vertébrales déformées, il est de manière général très confortable.
  • Enfin, le lit à eau, plus répandu il y a de cela vingt ans, a ses adeptes et ses détracteurs. Celui-ci est recommandé pour les personnes souffrant d’une déformation importante de la colonne vertébrale telle qu’une scoliose. Cependant, certaines personnes trouvent le soutien trop mou et regrettent une impression de flottement parfois désagréable.

Le sommier

A l’instar des matelas, il existe différents types de sommier. Opter pour un bon sommier est tout aussi important que le choix du matelas, ce dernier risquant de perdre une grande partie de ses qualités de soutien et de confort dans le cas contraire.

Les sommiers à lattes sont les plus répandus : on distingue les sommiers à lattes fixes ou à lattes articulées. Ces dernières sont généralement plus confortable en permettant au sommier de s’adapter aux différentes positions et mouvements, d’autant plus que les lattes actives sont parfois réglables. Dans ce cas, la fermeté peut être réglée différemment selon les parties du corps, permettant ainsi d’éviter les problèmes de dos.

Le sommier à plots est idéal pour les problèmes de dos. Composé de plots flexibles, il s’adapte à tous les mouvements du corps et procure un soutien point par point. Le confort de couchage est en principe meilleur et la ventilation du matelas toujours bonne.

Les sommiers « planchers », très répandus auparavant, ont été remplacés par les sommiers à latte. Beaucoup plus fermes, ils manquent en particulier de ventilation, ce qui nuit considérablement à l’hygiène et à la durée de vie du matelas. De plus, un soutien trop ferme peut être aussi nuisible en termes de douleurs qu’un matelas trop mou. Ce type de sommier a de ce fait été rapidement remplacé, dans manière générale, par des sommiers à lattes.

On trouve également le sommier à ressorts, qui, à l’instar des matelas à ressorts, sont composés de ressorts biconiques ou ensachés. La durée de vie de ces sommiers est relativement plus faible que les autres types de sommier, ce qui implique de vérifier régulièrement si les ressorts ne se sont pas affaissés.

Enfin, pour les personnes ayant des gros problèmes de dos ou des difficultés à se lever, existent des sommiers électriques, aussi appelés « lit de relaxation ». Ces derniers sont constitués de 5 zones, dont 4 mobiles, ce qui permet de les agencer de manière optimale. Mais tous les types de matelas ne sont pas compatibles avec ce genre de sommier.

L’oreiller

Un bon oreiller ne doit être ni trop fin, ni trop épais. Dans les deux cas de figure, des douleurs cervicales auront tendance à apparaître. En principe, un oreiller doit combler la distance entre le cou et les épaules et assurer un alignement de la colonne vertébrale. Selon la position adoptée pour dormir, un oreiller plus ou moins épais sera donc conseillé.

  • Les traversins sont souvent trop épais et ont tendance à causer des torticolis.
  • Les oreillers en polyester, les plus économiques, peuvent être confortables mais s’abiment rapidement : il faudra les changer tous les cinq ans environ.
  • Pour terminer, les coussins en latex ou en mousse à mémoire de forme, assurent quant à eux un maintien optimal. Les deux s’adaptent à la morphologie et ont une durée de vie importante, pouvant aller jusqu’à 20 ans : malgré un prix plus élevé, l’investissement n’est pas perdu.

À retenir

  • Beaucoup de problèmes de dos peuvent être soulagés grâce au choix d’une literie adaptée : un ensemble composé du matelas, du sommier et de l’oreiller
  • Confort d’accueil et soutien du matelas sont deux caractéristiques distinctes, à ne pas confondre
  • Le matelas ressorts ensachés assure une bonne indépendance de couchage ainsi qu’un bon soutien
  • Le matelas latex est particulièrement recommandé pour les problèmes de dos, il s’adapte à la morphologie de chacun
  • Le matelas mousse à mémoire de forme est indiqué pour les colonnes vertébrales déformées, il est doux et confortable
  • Le sommier à lattes fixes ou articulées assure généralement un bon maintien et sa durée de vie est plus longue que le sommier à ressorts
  • Le sommier à plots flexibles soulage les problèmes de dos car il s’adapte et répartit point par point la pression exercée sur le corps
  • Le sommier relaxation, électrique ou manuel représente une aide considérable pour les personnes ayant des difficultés à se lever ou souhaitant varier les positions en étant dans leur lit
  • Le rôle de l’oreiller est de combler la différence de niveau entre le cou et les épaules et d’aligner la colonne vertébrale
  • Les oreillers en latex ou en mousse à mémoire de forme sont plus onéreux que les autres types d’oreillers, mais prescrits pour assurer un maintien optimal et sont durables

Ces produits sont peut-être faits pour vous :