Définition et importance du coutil

La literie est un centre de dépenses important. C’est la raison pour laquelle il faut la choisir avec beaucoup d’attention. Et cela commence par le matelas. Qu’il s’agisse de la taille du matelas ou de son confort, plusieurs éléments sont à prendre en compte. Mais l’hygiène est également un critère primordial. Afin de s’assurer de conserver sa literie dans un bon état le plus longtemps possible, il faut la protéger. Pour le matelas, c’est le coutil qui fait office de première protection. Voici son rôle et ses différentes caractéristiques.

Le coutil, qu’est-ce que c’est ?

Lors de l’achat d’un matelas, plusieurs critères sont à prendre en considération. Le style de ressorts, les matériaux ou encore le type de garnissage sont les plus souvent évoqués. Mais un autre critère ne doit pas être oublié. Le coutil, s’il est parfois négligé, reste un élément majeur dans la qualité d’un matelas.

Il s’agit effectivement de la couche de textile qui recouvre le matelas. De ce fait, le coutil est directement en contact avec l’extérieur. Il s’agit donc du revêtement avec lequel le corps entre directement en contact. C’est donc lui qui va être en partie responsable du confort, en déterminant notamment la qualité d’accueil du matelas.

Cette qualité d’accueil varie alors selon les techniques de fabrication utilisées. On relève ainsi trois types de coutils principaux : les coutils jacquards, les coutils stretch et les coutils en piqué. Les coutils jacquards se distinguent par le tissage du textile qui les compose. Il s’agit d’une technique de fabrication traditionnelle qui offre un accueil particulièrement confortable.

Pour leur part, les coutils en piqué bénéficient d’une maille plus élastique que ce que proposent le modèle précédent. A titre d’exemple, le matelas latex Alpine+ Nature présente ce type de coutil. Enfin, les coutils stretch sont quant à eux caractérisés par une grande élasticité, cette technique étant le plus souvent utilisée avec du latex. La souplesse de ce matériau permettant une grande capacité d’adaptabilité, l’accueil du matelas est de grande qualité.

Des compositions diverses pour un confort particulier

Si la technique de production impacte sur la qualité d’accueil d’un matelas, c’est aussi le cas du textile utilisé. Et les possibilités sont multiples. Les coutils peuvent effectivement être réalisés en viscose, polyester ou coton, voire en laine ou encore en lin. Si autant de matières sont utilisées pour réaliser des coutils, c’est parce que leurs caractéristiques sont diverses. Avec les propriétés qui leur sont propres, les différents textiles évoqués répondent à des besoins différents.

Dans un premier temps, les matières naturelles sont considérées comme plus nobles. Ainsi, la viscose, le coton, la laine et le lin sont à favoriser. Au niveau de leurs caractéristiques, la viscose bénéficie d’une douceur agréable au contact de la peau. Le coton est quant à lui reconnu pour ses qualités d’aération. Il favorise ainsi une bonne régulation des liquides évacués par le corps ainsi que de l’humidité. Si la laine reprend dans la grande majorité les propriétés du coton, elle se distingue par ses propriétés thermorégulatrices. C’est également le cas du lin, qui offre l’avantage d’isoler lorsque les températures sont fraîches, et d’être respirant lorsqu’elles sont plus élevées.

Concernant les textiles artificiels, leurs propriétés offrent également des avantages non négligeables. Le polyester se distingue ainsi par son élasticité et sa capacité à évacuer l’humidité. Il en est de même pour le latex synthétique, qui bénéficie des qualités du latex naturel par synthétisation. L’avantage de ces produits synthétiques est également lié au fait qu’ils sont proposés à des prix généralement plus bas. Leur facilité de production explique notamment la différence de prix qui existe avec les matières naturelles. Ces dernières, au-delà de leurs qualités, sont effectivement plus rares. Pour bénéficier d’un coutil offrant un bon rapport qualité prix, opter pour les modèles composés de mélanges entre matières synthétiques et naturelles peut être une bonne alternative.

Le coutil : responsable du confort mais surtout de l’hygiène

C’est l’autre grande utilité du coutil. Si son rôle est réel dans le confort proposé par le matelas, c’est surtout au niveau de l’hygiène que le coutil est important. Comme l’ont montré les caractéristiques des matières utilisées pour sa fabrication, le coutil vise principalement à offrir une bonne gestion des fluides. Qu’il s’agisse de transpiration ou bien de l’humidité présente dans la chambre, le revêtement doit entretenir la bonne hygiène du matelas.

Ainsi, en fonction des habitations, il est préférable de favoriser des matières telles que le latex. Ses importantes propriétés d’aération sont effectivement dues à une structure alvéolaire permettant une aération optimale du matelas. Mais les matières utilisées ne sont pas les seuls garants de la bonne hygiène d’un matelas.

Avec l’investissement que nécessite un matelas et les enjeux sanitaires qui l’entourent, les fabricants proposent des traitements performants. Ces derniers visent à offrir une longévité plus importante au matelas en le protégeant mais en offrant aussi un plus grand confort aux dormeurs. On relève ainsi des traitements contre les acariens, à l’image du traitement Purotex®. Entièrement naturel, il permet ainsi de limiter les risques d’allergies. Pour ce qui est de la régulation de la température, le traitement Adaptive veille au bon équilibre thermique. En évitant une trop grande chaleur il permet de limiter la transpiration et donc diminue les risques d’humidité.

À retenir

  • Le coutil est la couche de textile qui recouvre le matelas, il participe grandement à son confort.
  • 3 types de coutils principaux : coutil jacquard, coutil stretch et coutil en piqué.
  • Les coutils jacquards sont souvent utilisés et offrent un accueil confortable.
  • Les coutils en piqué ont une maille plus élastique que les coutils jacquards.
  • Quant aux coutils stretch, ils sont les plus élastiques et sont donc généralement associés aux matelas latex. La combinaison des deux assurent un confort particulièrement adaptable.
  • La matière qui compose les coutils peut être naturelle ou synthétique.
  • Côté matières naturelles : le viscose est particulièrement doux, le coton est aéré et régule l’humidité, la laine est thermorégulatrice et le lin isole bien des températures basses.
  • Côté matières synthétiques : le polyester et le latex sont élastiques et permettent d’évacuer l’humidité. Les matières synthétiques ont l’avantage d’être moins chères.
  • Le coutil participe également à l’hygiène du matelas, il peut bénéficier d’un traitement antiacarien et antimicrobien.

Nous vous recommandons ces matelas :